Article du site La Grande Guerre et le Limousin du 31 octobre 2014, Luc Fessemaz.

Avec 352 Hauts-Viennois décédés en octobre 1914, le département enregistre environ mille morts de moins que les deux premiers mois du conflit.

La diminution du nombre de morts en octobre 1914 s'explique par l'épuisement des hommes et des matériels (pénurie de munitions) à la suite de la guerre de mouvement qui caractérise le début du conflit. Le nombre de morts est plus élevé en début de mois avec sept jours avec 20 morts et plus. Il tombe ensuite à moins de 10 morts par jour, avec un minimum de 2 morts le 15 octobre et deux exceptions à 14 morts (25 octobre) et 18 morts (30 octobre).

MPLF HV octobre 1914 évolution

Au niveau des départements de décès, on peut retrouver l'évolution de la géographie des combats. Le département de la Marne reste le premier lieu de décès des Hauts-Viennois avec 117 morts (33% du total), mais sa part était presque du double en septembre 1914 (62 %). Ce que l'on a appelé “la course à la mer” justifie la présence en seconde part du département de la Somme avec 65 morts (18 %), du Pas-de-Calais avec 31 morts (9%), de la Belgique avec 17 morts (5%) ainsi que pour des parts moindres des départements du Nord et de l'Aisne. Plus à l'est on trouve également la Meuse avec 32 morts (9%) et la Meurthe-et-Moselle avec 7 morts.

MPLF HV octobre 1914 circulaire départements de décès

Les principaux lieux de décès en octobre 1914 se concentrent dans le département de la Marne avec 20 morts à Saint-Léonard, 19 morts dans les hôpitaux et ambulances de Châlons-sur-Marne, 18 morts à Jonchery, 11 morts à Jonchery et encore 8 morts au fort de la Pompelle à proximité de Reims.

Les combats ont aussi été intenses dans le département de la Somme avec 12 morts à Andechy, 9 morts à Le Quesnoy, 8 morts à Popincourt, 7 morts à Dancourt, 5 morts dans les hôpitaux de Montdidier et enfin 4 morts à Andechy.

Dans le département du Nord on signalera 5 morts à Ronchin près de Lille et dans le département du Pas-de-Calais 3 morts à Monchy-au-Bois.

Il faut noter la présence de 5 morts à Noordschote en Belgique dans le cadre de la bataille de l'Yser qui se déroule du 17 au 31 octobre 1914. (télécharger le fichier PDF L'inondation de la plaine de l'Yser).

Plus à l'est dans le département de la Meuse, on relève 8 morts au bois d'Ailly, 5 morts dans les hôpitaux de Verdun et 4 morts à Vaux-Lès-Palameix.